Fashion & Design L'air du temps Non classé

Sensitive Interview #08

15 avril 2016

Estampe & Co

Je ne connais pas « physiquement » Anne-Sophie et Loïc, mais la rencontre digitale m’a plu : le ton des mails, et ce sourire dans le clavier, j’ai repéré un grand potentiel positivant chez ces deux là. Anne-Sophie semble être – comme presque tous les binômes artistiques – à l’aise avec le développement commercial, la communication. Loïc pendant ce temps doit être aux prises avec la création, les enjeux techniques. Une vision peut être un peu poétique du duo créatif mais je l’ai maintes fois observé et je l’ai pour ainsi dire même testé.

ESTAMPE & Co est née de la collaboration entre deux artistes-designers Français installés à Londres : deux pratiques différentes du dessin qui se rassemblent autour d’une vision commune du design. Estampe & Co lance en 2014 sa première collection de motifs imprimés inspirés de l’Amazonie. Ces motifs tirent leurs origines des espèces animales menacées ainsi que des tribus en voie de disparition.

image bestmoents

* Exercez vous le métier dont vous rêviez ?

Loïc : Je ne sais pas si j’avais rêvé d’un métier en particulier, mais je sais aujourd’hui que celui-ci comble mes attentes !

Anne Sophie : J’ai toujours voulu travailler dans le domaine de la création, je n’ai jamais vraiment rêvé d’un métier en particulier, je préfère avoir le choix de pouvoir en exercer plusieurs, d’avoir plusieurs casquettes.

 

Ihia-Minuit-WS

 

Loic-rouleau

* VOTRE définition de VOTRE travail

L : C’est un travail du regard. Je dirais même un jeu du regard. Plusieurs plans de lectures. Un premier, graphique, utilisant les codes de la décoration murale, un second plus profond, avec des lignes simples mais un vrai engagement quand on se donne la peine de vouloir voir !

A.S : Le jeu de cache-cache à travers la répétition des motifs.

* Votre rapport à la matière

Le papier est fondamental dans notre travail, le toucher, le visuel tout est pris en compte. Mais également la provenance de la matière. Nous utilisons des papiers qui proviennent du recyclage et de forêts éco-gérées. Le papier est la base de notre travail et nous voulons avoir ce qu’il y a de mieux.

TUCANO-wallpaper-terracotta-in

tucano-frise orange int

* Votre rapport au temps (création, inspiration …)

Nous sommes dans une démarche contemporaine, nous voulons parler des problèmes de notre temps, la destruction des habitats naturels, de la faune et de la flore. Ce qui est et risque de n’être plus si nous ne faisons rien.

Pour créer nos motifs nous définissons un champ d’action, une zone géographique à explorer graphiquement, le temps est donc variable dans cette phase de recherche, il n’y a pas vraiment de limite. Mais généralement cela peut aller très vite, des formes, des lignes, des couleurs une multitude de choses se dégagent assez rapidement.

Bien souvent le plus long et de faire le tri dans toute nos recherches !

Panthera-Encre-WS

* Le cadeau que vous offrez souvent

L: Un livre, parmi ceux qui m’ont le plus marqué et que je juge essentiel.

A.S : De même un livre.

 

* Votre héros
 : Qu’aimeriez vous qu’il dise de votre travail ?

L : Darling, that’s amazing !

A.S : I LOVE IT!

Arqueiro-terracotta-WS

* Votre moteur

L : La curiosité. Je rêve de savoir de quoi sera fait demain, alors je crée. C’est déjà un début.

A.S : L’envie !

 

* L’un de vos 5 sens préféré

L : La vue, définitivement.

A.S : La vue.

1

* La combinaison de couleurs qui vous fait vibrer

L : Bleu et orange. Chaud froid, avec une pointe de nostalgie 70’s.

A.S : Les couleurs RVB

 

* Qu’y a t-il comme pièces de mobilier ou de décoration chez vous ?

L : Principalement des tableaux. De moi, mes amis et des artistes que j’aime particulièrement et surtout abordable !

A.S : Ancien et moderne, le bon mixte

 

* Les basiques de votre dressing

L : Les noeuds papillons, what else ?

A.S : La marinière de chez Petit Bateau avec un jean !


vue TUCANO Sinople-wallpaper

* L’objet dont vous ne pouvez vous passer

L : Mon livre

A.S : Mon portable ! Ensuite mon carnet de notes !

 

* LIFESTYLE pour vous c’est ….

L: Du marketing

A.S : Vivre librement, avec qui on a envie, et comme on a envie, associer à des choix très prononcés.

 

* Votre définition du PAPIER PEINT

L : Le papier peint est un objet hybride. A mi chemin entre l’art et le design. C’est quelque chose que l’on veut de singulier, qui nous fasse vibrer comme une pièce d’art, mais le tragique dans l’histoire, c’est que l’on sait que si l’on quitte le lieu dans lequel on l’a mis on ne le reverra plus. Ça nous échappe.

A.S : Le papier peint est le reflet d’un décor intérieur, d’une personnalité, d’un caractère. Il est aussi pour moi un moyen de m’exprimer et de créer.

 

* Projets en cours

Nous venons de sortir un nouveau motif toujours en lien avec notre précédente collection AMAZONIA. Ce nouveau motif TUCANO, est disponible en rouleau de 10m sur papier lisse, en frise de 5m, ainsi que sur nos autres papiers disponibles sur notre site !

 * La marque qui vous fait rêver … WHY ?

L : Cole and son, élégances des lignes, créativité des collections, presque parfait !

A.S : Liberty ! So british ! et Papier Tigre ! So French !

___________________________________

 

Je rajoute car c’est important, que : Anne-Sophie et Loïc attachent une grande importance au développement durable, ils ont choisi de travailler avec des partenaires qui partagent leur philosophie : papiers peints imprimés en France (Artprint), avec des encres latex, sans solvant, sur des supports ERFURT, bien connus des tapissiers traditionnels. Les papiers peints ERFURT ont reçu de nombreux prix et sont respectueux de l’environnement. De même, leurs créations sont fabriquées à partir de matériaux recyclés et recyclables, qui garantissent le respect de l’environnement. Enfin, ils reversent 5% des bénéfices de la vente de chaque création à une association qui œuvre pour la protection des animaux, ainsi que pour la protection des peuples menacés.

4

www.estampeandco.com

 

Vous aimerez aussi:

Fashion & Design J'ai testé

Sensitive interview #07

22 septembre 2015

Robert Lussier

J’ai rencontré Robert dans le cadre de mes fonctions, au sein de la Maison (de linge Haute Couture) D.Porthault. Best Sheets ever !  Robert a la culture des marques, son oeil est pointu mais reste contemporain, impertinent. Je n’ai pas commencé le job depuis longtemps, mais j’ai rarement vu fan aussi aimant, aussi enthousiaste ! Il faut dire que Directeur Artistique insatiable, Robert cultive la passion de son métier dans la mode, le parfum, la beauté. Il a lancé avec son associée designer sa propre marque LESNOB, moitié dark moitié glitter, une mode pleine de contrastes et de codes du luxe fabriquée par des partenaires soigneusement choisis pour la qualité de leurs produits et leur savoir-faire. www.lesnob.com. 

LESNOB Glasses

LESNOB Glasses

Robert admire donc le patrimoine de la marque D.Porthault et s’amuse de ses archives qu’on a feuilleté ensemble pas plus tard que la semaine dernière. Il était fasciné. Des produits D.Porthault il en a plein, il vit dedans, déjeune dedans, se lave dedans, et dort dedans… et ce n’est pas fini, ses amis aussi !

C’est ainsi que lui et son sens des belles choses, (et chez D.Porthault ce n’est pas ce qui manque les belles choses, les broderies, les transparences du voile, les tissus, les couleurs, les imprimés) partirent en Normandie afin « d’habiter » ces fantastiques produits, leur donner vie, les rendre mouvants, glamour et quotidiens, eux qui, sans un pli, sans un bruit, étaient restés un peu figés, dans les beaux lits parfaitement bien bordés, avec leurs sublimes draps brodés. Ci dessous des photos de ce shooting d’été, qui bouscule tout des codes des visuels du linge de maison, (non sans rappeler qu’à leur époque Daniel et Madeleine Porthault révolutionnaient eux aussi tout du linge tout blanc, y apportant de la couleur, des imprimés!) nous avons tout naturellement baptisé ce projet : l’art de vivre D.Porthault. 

IMG_3476

Il paraît que dormir dans des draps D.Porthault est une expérience d’une sensualité et d’un bien être effrontés, presque incompatible avec se lever pour aller travailler. D.Porthault serait donc « presque pas sage » depuis 1920… j’ai franchement hâte de tester ! En attendant, Robert a accepté de répondre à mes questions, vous allez comprendre un peu ce que généreux veut dire :

IMG_5565

* do you exercise the job of your dreams ?

yes and yes and yes!

i not only now have my own advertising agency which is my main love….a job called advertising

i love making beautiful things…so now

i also design a handbag line called lesnob & take photographs…its all encompassing now.

i love to do many things

 

 * your definition of your own work

i love beautiful things.

i love opposites, as they attract…

future, nature. vintage, modern. black, white. country, city…

minimal, over the top. serious, humorous.

i love images & words that evoke emotions…

 

_MG_9183

 

* your relationship with the style, the fashion ?

i grew up in Detroit in the 80s- so new wave was my influence….both in dress and music. i always wore black- my uniform, which i still do today…

 

* the gift you often offer

flowers or lesnob chocolate

 

* your hero – what would you like he says about your work?

my dogs lemon and yin. they love the simple beauty in life…

to walk on the beach, travel, lay in the sun…

 

 

IMG_6061

 * your driving force

to create what i want, to push myself and make the world a little more beautiful !

 

* one of your 5 favorite sense

smell, so i can inhale my roses and my dogs fur…

 

* the color combination or pattern that fascinate you

black & beige. orange & pink…opposites attract !

 

D.Porthault Table cloth

 

 

*how is it furnished or decorated in your home?

a mix modern & vintage.

 

 * the basics of your wardrobe

simple. comfortable. chic. quality !

i love hermes, comme des garcons, rick owens, saint laurent for men

 

 * the object that never leaves you

my iphone, my laptop, my sharpie markers & a bottle of ‘zephir de rose’ by rosine parfum, …all fitting in my lesnob tote bag

 

 *lifestyle for you is ….

the way you see the world…

IMG_4304

 

*your definition of luxury

freedom is luxury

 

 * current projects (which you can speak)

secret !

 

* the brand that makes you dream ..

rosine, lesnob & of course d. porthault

 

12039564_10207331373508085_2081727686350712988_n

Pictures © Robert Lussier, & special Thank to Mia too !

Vous aimerez aussi:

Fashion & Design J'ai testé

Sensitive Interview #06

4 juillet 2015

Accro de la Mode

Isabelle est la créatrice du célèbre blog ACCRO de la MODE. Une illustratrice de haute volée, styliste pour l’univers masculin (Burberry, Balenciaga … entre autres), devenue blogueuse de mode, elle continue les projets qui me parlent (Le virage-dépoussiérage Damart – voir t -shirt ici, porté par Catherine de Catherine et Liliane, c’est elle ! ). Nous sous sommes rencontrées il y a déjà 4 ans, à l’époque du concours de blogs lancé par la rédaction de ELLE, et puis nous nous sommes retrouvées chez Valérie Salacroux et ses sabots diaboliquement tendance près du musée Carnavalet. Puis au hasard de quelques vernissages, rencontres, lectures communes, c’est toujours un plaisir de voir Isabelle. Et surtout, Isabelle a du style, et ses dessins un chien fou. L’acuité la plus racée que je connaisse. C’était évident que j’allais lui demander de répondre à mes questions, et lui dire aussi : « Isabelle le sac de plage que tu as illustré et que j’ai offert à ma maman est devenu un greffon de son épaule depuis 3 ans ! »

* Exerce-tu le métier dont tu rêvais ?

Oui, sans aucun doute. C’est le métier dont je rêvais et surtout celui que je pensais faire le mieux.

* TA définition de TON travail

Multi tâches. Styliste de mode/ illustratrice/ chroniqueuse

* Ton rapport au dessin est

Je dessine CE QUE JE VOIS et essaye de le retranscrire de la façon la plus lisible par tous.

* Le motif c’est un supplément d’âme ?

Un supplément d’âme ou un message. Il perd son âme lorsqu’il devient trop commercial.

* Le cadeau que tu offres souvent

Une bougie parfumée dont le design et le visuel va avec l’intérieur de la personne à qui je l’offre.

Unknown-4

* Ton héros – Qu’aimerais-tu qu’il dise de ton travail ?

Qu’il est dans l’air du temps.

* ton  moteur

La nouveauté

* L’un de tes 5 sens préféré

La vue of course

* La combinaison de couleurs qui te fait vibrer

Le marine associé à certains camels, bruns et kakis.

Unknown-5
* Qu’y a t-il comme pièces de mobilier ou de décoration chez toi ?

Un joyeux mélanges de pièces chinées chez les antiquaires niçois : Une grande table basse en marbre et fer de Léopold Jess, une bibliothèque de Franco Albini, des chaises Knoll dans la cuisine, l’inévitable butterfly Airborne (le premier siège que je me suis acheté en 1985) et, pour dîner dans le living, un ensemble français non signé, très années 50 en skaï noir et palissandre de Rio. Aux murs, des toiles de Paul de Pignol et des affiches vintage de la Fondation Maeght et de la galerie Madoura.

* Ta Madeleine de Proust

Le parfum Équipage de Hermès.

* L’objet dont tu ne peux plus te passer

Mon ordinateur.

* LIFESTYLE pour toi c’est …

Un art de vivre.

Unknown-3
* Acrylique, Aquarelle ou Photoshop ?

Photoshop

* Les basiques de ton dressing

Un pantalon noir bien coupé, une chemise d’homme bleu marine, un blazer Maxmara en poil de chameau.

* Projets en cours

Rien dont je ne puisse déjà en parler !

* La marque qui te fait rêver … WHY ?

La marque de vêtements de pluie Mackintosh. Pour sa rigueur et la perfection de la fabrication.

* Et une problématique qui me taraude beaucoup… Un petit mot à dire sur le pouvoir esthétique de l’escarpin ?!

L’escarpin est un sacré produit. Je me souviens qu’enfant j’en dessinais beaucoup. Est-ce la pureté de sa forme ? Le fait qu’il mette indiscutablement les jambes en valeur ? Je l’aime noir et pointu, classique à la Hitchcock. Dès qu’il revient à la mode, je m’en rachète et aime le porter jambes nues + manteau au genou ou avec un jean bien usé.

Unknown-2

www.accrodelamode.com

Vous aimerez aussi:

Fashion & Design L'air du temps

Foodista

3 juillet 2015

Les tendances qu’il nous Food

#Le Contexte

1. Le carton d’EATALY avec ses 400 M€ de CA et son ouverture prochaine dans le Marais (2017)

2.« Nourrir la planète » le thème de l’exposition Universelle de Milan (160 000 visiteurs par jour quand même)

Une occasion pour réfléchir et chercher des solutions aux contradictions de notre monde : en gros si une partie de la population mondiale souffre de la faim (environ 870 millions de personnes entre 2010 et 2012), d’autres meurent à cause d’une alimentation incorrecte ou d’une consommation excessive de nourriture (environ 2,8 millions de décès liés à l’obésité). Sans parler, des 1,3 milliards de tonnes d’aliments gaspillés chaque année bien entendu.

3. L’Uber Fresh aux USA

La passion de l’ultra frais, de la diète ultra moderne, de l’extra cru, de la bobo-detox en jus et liquides colorama, un vent de vitamines brutes venu de la baie de San Francisco. En France on a Nubio

4. Les chefs sont des stars, en résidences pour des dîners à sensation

#La Contradiction

La nourriture, on y consacre moins d’argent qu’avant, mais nous sommes sans cesse en recherche de sens avec elle.

De quoi va t-il falloir tenir compte ?

#Roots

Réfléchissons donc un peu ensemble à * …

– Le problème des valeurs nutritives : 1 pomme des années 50 vaut environ 100 pommes d’aujourd’hui

– Le défaut : On s’intéresse au rustique, à l’irrégularité, rien n’est mis au rebut.

– Les sens : manger avec des baguettes, des cuillères en bois, les doigts. Vous seriez pas en quête de sensations là ?

– Le sauvage : retour à l’homme des bois, on chasse (enfin surtout dans Koh Lanta), on cueille, on fait griller

– Extraction de moëlle : On récupère les saveurs des choses, c’est la mode des infusions, des extraits

– Le design : il suit la tendance, la céramique est craquelée, mate, la terre cuite et le verre promettent des sensations, le béton est brut (comme il l’a toujours été)

Les Exemples : Le Studio Forma Fantasma, Elwide qui fait du troc de pain, restaurant Silo Brighton, King Folk Magazine

 

7968dff13c2bbf76ddec6c7a4891c72d

#Farming

A méditer : en 2030, nous serons 70% à vivre en ville. 30% à la campagne…

- La Nature : nous avons besoin de connexion avec la nature (vite un balcon !, les terrasses …. C’est le développement de l’agriculture urbaine : 1 personne sur 4 fait de l’agriculture urbaine. Il y a un vrai engouement pour le jardin (dans un secteur de la Maison qui pèse 51 Milliards d’euros, le Jardin arrive en première position avec 7,48 Milliards !), le potager en ligne (Rungis 6000m2 de bio), et aussi pour les plus fous se construire des maisons autour des arbres (ce n’est pas le concept que je préfère, capturer un arbre et se le garder pour soi, lui infliger les fumées de dîner, de clopes, les tatouages enfantins, les grattages de chats – bref y a des limites à l’architecture d’intérieur)

- Les coloris verts : ils redonnent vitalité, comme le wasabi, d’ailleurs le condiment devient majeur, (épices…) un peu comme les accessoires dans la mode.

- La vague des liquides : des soupes, des bouillons, et de tous les contenants creux : bols, assiettes creuses, saladiers … S’alimenter liquide est une vraie tendance de fond

- Phytothérapie : On se soigne par les plantes

Les Exemples : les poulaillers design, Matthieu Lehanneur « River »

514cd816271cc2ba6a8967ea6ab78dd3

#Erotic

Merci Champi  : Le pouvoir sensuel du champignon, organisme fascinant, est enfin reconnu

- « Les interdits » : c’est la tendance du subversif, (cannibale ?) et de la quête de rituels, de plus en plus d’aliments sont noirs : calcifiés, brûlés (tiens ça me rappelle le tourteau Fromager de Vendée, ce qu’il était avant gardiste !)

- L’alcool : la mixologie et les contenants de cocktails, et mixtures (verres de toutes les hauteurs, carafes …)

- Les doigts : la nourriture devient fétichiste, on mange avec les doigts (et pas les pieds ?) c’est la tentation, le poison…

- Le design : une réflexion sur les outils avec lesquels on mange, les matières, les formes, la couleur, la texture, les volumes

- Les stimulis sensoriels : et notamment la nourriture coréenne

Les Exemples : le retour de l’absinthe, et du vermouth; le Soon Grill, ateliers et formation de mixologie

absinthe

 #Hybrid

Question : vers quel Food Futur on va ? génère t-il de la crainte ?

- Le design : Réfléchir à la fonction différemment : j’ai pu voir un jour dans ma vie un plateau-doigts !

- R&D : les entreprises vont se doter de cellules R&D, pour préparer la façon de manger et de recevoir de demain.

- Le Packaging: très important pour l’expérimentation (DIY) Instagram regorge de nouveaux packagings innovants, ludiques, preuves que l’esthétique du contenant s’efforce de promettre la qualité gustative du contenu.

Les Exemples : food designer Eindhoven The Food non Food Department

7f835e6352c1fa1d90b816ab9f10d6f2

* Merci à Cécile POIGNANT de Trend Union

Vous aimerez aussi:

Fashion & Design J'ai testé

Portrait sensible #05

3 juin 2015

Paris – San Francisco

Happy French Gang

J’ai reçu un jour un mail de Sandra, avec son lookbook inspirant, et ses produits frais comme des sorbets ! J’ai trouvé sa vie inspirante aussi, de française en Californie… (mon rêve d’adolescente, si si !). Alors je ne pouvais pas ignorer cette jeune femme charmante, ni sa jeune marque encore inconnue en France. Continue Reading

Vous aimerez aussi:

L'air du temps Tendances Lab

A new hive ? Oh Yes

29 mai 2015

La Ruche qui dit oui !

Un circuit court, local, participatif

Le 21 septembre 2011, la première Ruche qui dit Oui ! ouvrait les portes de sa distribution. C’était au Fauga, une petite bourgade de la grande banlieue de Toulouse. Gourmands, voisins, amis et curieux ont poussé le portail d’Odile, leur responsable de Ruche, pour récupérer les melons, poulets, fromages de chèvre, canards qu’ils avaient commandés sur le site… Continue Reading

Vous aimerez aussi:

J'ai testé voyage voyages !

La renaissance de DIGOIN Manufacture de grès depuis 1875

27 mai 2015

J’ai testé le vinaigrier traditionnel en grès !

IMG_5779

 

IMG_5790

J’ai visité la Manufacture de Digoin qui renaît de ses cendres – après de longs mois de redressement judiciaire – grâce à Corinne Jourdain-Gros, mon acolyte de promo de MBA, mon amie, Coco quoi ! C’est sur il y a du boulot, et du courage il en faudra, mais ce que je lis de temps en temps dans la presse est encourageant, le cuit-poulet de la Malle Trousseau est désormais célèbre, Muji a rendu à sa manière un hommage aux outils culinaires authentiques dont le vinaigrier, les moutardiers ont de beaux jours devant eux (Maille, Unilever) et la diversification va commencer, le chemin pour préserver les savoir-faire est donc déjà bien entamé. J’entends encore les paroles de Coco résonner dans l’un des nombreux ateliers «  les racines de la marque !« . Continue Reading

Vous aimerez aussi:

Fashion & Design J'ai testé

Portrait sensible #04

8 mai 2015

Le Jura c’est sympa !

FX Balléry, pour tout dire je ne l’ai jamais vu (en vrai) mais nous sommes friends sur la toile, comme quoi les réseaux ça sert à rester en contact AUSSI avec des choses qu’on a envie de voir ! Et moi j’aime voir ses créations, ses produits, j’aime le voir lui, car en plus il a l’air sympa (Lons le Saunier ça aide, je m’y étais franchement amusée !). Un stage chez Ron Arad, un master au Royal College of Art, il a remporté deux fois le concours du fameux comité Colbert (Hermès, Chanel siouplait), édité des vases « canalisations » avec Domeau et Pérès – rien que ça – et n’oublie pas ses racines pour autant en s’associant à la création de Y a Pas le Feu au LAC, il a également fondé ARPEL LIGHTING en 2009 qui propose une gamme de luminaires Led. J’ai adoré sa maison (le papier peint Tie and Dye, « la carotte » des buralistes au mur, la sculpture en porcelaine Barnaby Barford) dans le Marie Claire Maison de mars. Et en plus il met des points à ses fins de phrase ! alors que demander de plus ? Il a bien voulu répondre à mes questions, j’ai mis bien du temps à publier … Merci FX !

Unknown

LES BICHES pour Y’a pas le Feu au Lac.

* Exerces-tu le métier dont tu rêvais ?

Oui, petit, je rêvais d’être designer. Je rêve maintenant d’être entrepreneur.

* Ta définition de ton travail ?

J’aimerais qu’il soit honnête, utile et plaisant.

* Ton rapport à la matière ?

Respectueux de ce qu’elle est mais toujours à l’écoute de ses possibilités nouvelles ou transgressions.

* Ton rapport à la fonction ?

Essentielle, incontournable et non négociable.

Unknown-4

lampe FRAMED pour Arpel Lighting.

* Ton rapport au temps (de création, de production …) ?

Compliqué, entre le besoin d’aller vite et la nécessité de prendre le temps.

* Le cadeau que tu offres souvent ?

Du champagne pour partager un bon moment.

* Ton héros ?

Mon père.

* Qu’aimerais tu qu’il dise de ton travail ?

Rien de plus que ce qu’il ne m’a déjà dit.

* Ton moteur ?

Le plaisir.

* L’un de tes 5 sens préféré ?

La vue (source la plus spontanée d’émotions inattendues).

Unknown-2

TSERETNIP designerbox 18

Unknown-3

NEIL tapis pour Chevalier Edition

* La combinaison de couleurs qui te fait vibrer ?

Je ne suis pas assez sensible aux couleurs pour cela.

* Qu’y a t-il comme pièces de mobilier ou de décoration chez toi ?

Quelques classiques et prototypes mais aussi beaucoup de pièces personnelles supports de souvenirs.

* Les basiques de ton dressing ?

Jean, polo, basket.

* L’objet dont tu ne peux plus te passer ?

Bêtement mon iphone…

* Lifestyle pour toi c’est ….

Spontané, métissé et chaleureux.

* Question de brillance, de transparence. Cuivre ou Cristal ?

Cristal sans hésitation. J’aime les contrastes entre la force, l’énergie nécessaire pour la mettre en forme et la transparence, la délicatesse du résultat. Magique tout simplement.

* Ta définition du Luxe ?

Pouvoir disposer de mon temps.

* Projets en cours

Principalement nouveaux luminaires pour ARPEL Lighting.

Unknown-1

IN THE AIR série de contenants verre et béton pour Secondome Edizioni

* La marque qui te fait rêver … Why ?

En tant qu’entrepreneur et designer j’aime beaucoup FLOS. L’histoire d’une entreprise familiale devenue une référence mondiale et qui a toujours mis la création au centre de sa stratégie.

* Et une problématique qui me taraude beaucoup. Un petit mot à dire sur le pouvoir décoratif de la courge ?!

Sur le pouvoir de la courge non en revanche je suis fasciné par la beauté fractale d’un chou romanesco.

www.fxballery.com

Vous aimerez aussi:

J'ai testé Love +++

Petit mot à Une Vie de Famille

7 mai 2015
4f7566e

4f7566e

Bonjour 

Merci pour votre désagréable mail de ce jour.

Juste un mot, puisque les réseaux sociaux nous empêchent de nous exprimer … (le comble!)

Un business model fondé sur votre jugement subjectif sur vos membres, le recrutement de « candidatures » semblable à la recherche d’emploi aujourd’hui avec ce qu’elle a de plus discriminatoire parfois

Et sans aucune tolérance sur les emplois du temps chargés de nos vies modernes nous obligeant à coupler vie professionnelle et vie de famille justement, ce qui nous empêche malheureusement de vous appeler-répondre-rappeler (et vous où étiez vous d’ailleurs quand  j’ai essayé de vous joindre ?) aux horaires que vous désirez est voué à l’échec (tant mieux on ne vous verra plus bientôt). 

La mise en relation dans un modèle d’entraide et la fidélité client – le nombre de fois par semaine/mois/ que les clients font appel à vos services – vous l’apprendrez a beaucoup plus de force que le parrainage et le recrutement sévère que vous justifiez comme une valeur de votre entreprise.

Je reste donc avec mes « recettes » personnelles de garde d’enfant, tout à fait libres de tout jugement. Et invite tous mes amis parents à ignorer votre plateforme issue de cerveaux marketing immatures.

Bisous

Vous aimerez aussi:

Fashion & Design J'ai testé

Portrait sensible #03

7 avril 2015

L’univers fantastique de Nathalie Lété

Pour mon portrait sensible #3, j’ai demandé à Nathalie Lété de répondre à mes petites questions, je ne connais pas personnellement Nathalie, mais je suis son travail depuis tant d’années maintenant, qu’elle m’est « presque » familière. Nathalie Lété a un univers qui ne ressemble à aucun autre (et ça fait du bien un peu d’unicité dans un paysage créatif qui se copie sans cesse). Cette artiste aux origines chinoises et allemandes touche à tout : broderie, céramique, objets en tissu, peinture… Ses sources d’inspiration sont issues des contes de fée, de la nature, des jouets anciens… Elle a travaillé pour Vilac, a signé une collection capsule avec Monoprix, (j’en ai gardé ce foulard à chiens qui me quitte rarement) et je rêve de m’offrir un jour ce tapis côte de boeuf incroyable, issu de son thème « boucherie », elle a illustré des contes (Le Petit Chaperon Rouge, Thierry Magnier) ou réalisé des stickers peuplé d’animaux pour Domestic. Actuellement une « rétrospective » de son travail est exposée à La Piscine de Roubaix (jusqu’au 21 juin).

de Delphine Chanet bd

© Delphine Chanet

Cette interview révèle de bien belles réponses, certaines sont même fascinantes (elle a eu comme professeur Serge Mouille ! dont je suis une grande fan). Je partage tout cela avec vous bien volontiers :

 

* exercez vous le métier dont vous rêviez ?

j’exerce effectivement un des métiers dont je rêvais enfant. J’aurai autant aimé être danseuse ou pianiste..mais je pense que j’avais plus de facilité en dessin.

 

* votre définition de votre travail

un travail inspiré du folk art,des arts appliqués et décoratifs, de la nature, des jouets vintage, de mes souvenirs d’enfance…un patch de tout ça. Les images rassemblées entre elles, racontent des histoires et mon univers.

 

 

 

showroom bd

showroom

 

bazar19 bd

 

* votre rapport à la matière

j’aime les tissus,les textures travaillées et reliéfées, les différences de toucher

mais en ce moment,j’aime tout particulièrement le bois que je trouve très sensuel et chaleureux.

 

* votre rapport au dessin

pour moi le dessin est comme une danse.Quand je dessine j’aime dessiner avec spontanéité, dans un élan comme une vague…comme de la calligraphie.

Chez les autres,je peux apprécier, un dessin méticuleux, répétitif..mais je suis bien incapable de faire de même, vu mon caractère impatient.

 

* votre rapport au temps

tout dans l’instant….. une heure après je n’ai souvent plus envie de la même chose..en tous les cas dans mon travail. Donc je passe d’une chose à l’autre,comme un papillon..

quand j’ai une idée,j’essaye de la mettre en place très rapidement dans sa fabrication,car sinon,je passe à une autre idée… donc tout est un peu le hasard d’une rencontre, d’une envie soudaine après avoir tourné une page de magazine, ou croisé quelque chose …

 

* le cadeau que vous offrez souvent

des produits avec mes dessins….car mon atelier en a plein, et je ne peux tout garder.

 

 boucherie3 bd
boucherie

 

*  votre héros, qu’aimeriez vous qu’il dise de votre travail :

je me sens bien ici ! en pensant en fait à mes héros, qui sont mes jouets ; et qui sont les héros de mes peintures et des mes histoires.

 

* votre moteur

le soleil le matin.., être avec des gens avec qui je me sens bien, avoir de nouvelles émotions,voyager, apprendre de nouvelles techniques, collaborer sur de nouveaux projets, décorer des lieux comme de nouvelles pages blanches qui me sont offertes, gagner de l’argent dans l’espoir de pouvoir construire un jour la maison de mes rêves.

 

* l’un de vos 5 sens préféré

l’ouie

pour écouter de la musique et le bruit des oiseaux

 

la cabane de GM2

cabanes

cabane de GM9

*  la combinaison de couleurs qui vous fait vibrer

les roses et les verts.

 

* qu’y a t-il comme pièces de mobilier ou de decoration chez vous ?

la plupart des meubles, je les ai dessinés avec mon mari, et fait faire par nos amis ébénistes (Antonis Cardew et Clement Poma), sinon quelques lampes Serge Mouille qui a été mon professeur à l’école des Arts Appliqués ; et mes tapis. Les canapés de chez Caravane, sont également des pièces importantes chez nous..

 

* les basiques de votre dressing

les jeans, les sabots, les pulls marins, les blouses roumaines.

 

*  l’objet dont vous ne pouvez vous passer

ma montre Georg Jensen, mon portable, mes lunettes de vues, mes bagues Dorette.

Un carnet et un stylo.

 

* lifestyle pour vous c’est

harmonie autour de soi et en soi… l’idéal..mais un combat de chaque jour.

 

tapis beautiful garden bd

tapis Beautiful Garden

 

* votre définition du luxe

être en forme.

Faire le Métier que j’aime

Avoir du temps

Pouvoir créer et faire fabriquer des choses, sans penser au coût…

Voyager

Pouvoir gâter les gens que l’on aime.

 

* projet en cours

J’ai actuellement cette exposition au Musée de la Piscine, à Roubaix, projet sur lequel j’ai beaucoup travaillé et qui montre mon travail artistique des 20 dernières années…

maintenant, je me remets un peu à tous les projets commerciaux, commandés par mes éditeurs et collaborateurs…

 

* la marque qui me fait rêver

Dries Van Noten… pour ces mélanges

 

* et une question qui me taraude, un petit mot sur le pouvoir décoratif du champignon

quand on dit champignon : on pense à une amanite tue-mouche…mais il y a des centaines de champignons… l’amanite tue mouche revient de manière répétitive dans mon travail, comme une amie… je pense que les gens aiment son image, pour son joli chapeau rouge à pois blanc qui rappelle l’enfance, les contes de fées, les nains qui habitaient dedans… une image idéalisée du jardin, de la forêt, une image amie et réconfortante… et sous son chapeau, nous nous sentons à l’abri évidemment.

 

foret2 bd

 la forêt

 

Un grand merci à vous Nathalie !

http://www.nathalie-lete.com/

Vous aimerez aussi: